top of page
empreintes vestiges WORKSHOP affiche-2.png
À propos
Boutique

(''archives'' en re-construction)

EMPREINTES VESTIGES est une matérialisation des possibles, un promesse de constance, une lettre d'amour à soi-même.

"EMPREINTES VESTIGES is a materialization of possibilities, a promise of constancy, a love letter to oneself."

Scan de cahiers de notes de teinture, développement de teintes, atelier Sainte-Béatrix, 2022

Émilie Bouffard qui rince des vêtements dans l'atelier de Francis Mayer, Montréal, 2022, photo prise par Joel Karim

''EMPREINTES VESTIGES'' imprime de la couleur sur le textile à partir de résidus organiques comme les pelures d'oignons et des vieux bouquets de fleurs séchées, mais aussi des récoltes sauvages ou cultivées comme notamment les pétales de tagètes, pétales de rose, feuilles de framboisier et sumac vinaigrier. Les plantes locales sont privilégiées.

"EMPREINTES VESTIGES" prints color onto textiles using organic residues such as onion peels and dried flower bouquets, as well as wild or cultivated harvests like marigold petals, rose petals, raspberry leaves, and sumac. Local plants are preferred.

ÉMILIE BOUFFARD (elle)

créatrice - cuisinière - plant whisperer - teinturière - photographe - cinéaste 

 

​Je tache des vêtements pour contrer l'angoisse d'être effacée, la peur de mourir. J'essaie de laisser une trace dans la matière, dans les esprits, dans mon propre subconscient. Aies-je de l'influence? Suis-je capable de me graver sur la ligne du temps? Quelles traces je laisse derrière moi? Quel est mon leg? Qu'aurais-je laissé après mon passage sur terre ?

 

Les ressources sont abondantes si on sait observer. Le déchet, une pauvreté d'esprit. Le composte, un ramassi de matière artistique et de nourriture pour le jardin. Pause et pense. Interfère dans l'automatisme. Repense à tes réflexes. Ce que tu jètes, tu le rachètes plus tard. Le liché, le propre, un mythe.

 

La revalorisation de vêtements seconde main par la teinture naturelle et la couture s’inscrit dans une visée d’économie circulaire et de rébellion créative. La pratique de la teinture naturelle artisanale accueille l'impermanence de la matière comme un murissement de la beauté et non une décrépitude. Tant de variables viennent influencer l'extraction et le fixage de la couleur: la lumière, la chaleur, le pH ou la concentration de plantes, ce qui rend le processus difficile à saisir totalement. C'est aussi s'en remettre à l'ingrédient hasard qui parfois donne les résultats les plus vivants; mystères opérant dans l'intimité de l'absence, à l'abri des attentes.

ÉMILIE BOUFFARD (she)

creator - cook - plant whisperer - dyer - photographer - filmmaker 

 

I stain clothes to counteract the anxiety of being erased, the fear of dying. I try to leave a mark in the material, in minds, in my own subconscious. Do I have influence? Am I capable of engraving myself on the timeline? What traces do I leave behind? What is my legacy? What would I have left after my time on earth?

 

Resources are abundant if one knows how to observe. Waste, a poverty of spirit. Compost, a collection of artistic material and food for the garden. Pause and think. Interfere with automatism. Rethink your reflexes. What you throw away, you buy back later. Cleanliness, purity, a myth.

 

The revaluation of second-hand clothing through natural dyeing and sewing is part of a vision of circular economy and creative rebellion. The practice of artisanal natural dyeing welcomes the impermanence of material as a ripening of beauty rather than decay. So many variables influence the extraction and fixing of color: light, heat, pH, or plant concentration, making the process difficult to fully grasp. It is also about relying on the chance ingredient that sometimes yields the liveliest results; mysteries operating in the intimacy of absence, sheltered from expectations.

Ci-haut, Éphémère (2024) un vidéopoème réalisé par Émilie Bouffard, produit par Empreintes Vestiges et sélectionné comme finaliste dans le cadre du Festival de la poésie de Montréal 2024.

'' l'art de la constance envers une direction

cheval qui avance

œillères, solides

 

dans un monde de distraction où il est facile de se lessiver

j'ai appris et j'apprends encore que l'art de la concentration

et la clarté d'esprit est 

fondamentale

pour donner vie aux espérances

aux projets qui appellent 

pour rassurer les deuils

pour devenir

devenir par l'action répétée

par la répétition de l'acte créateur

par le geste avec la matière

 

la teinture naturelle rencontre des vérités fondamentales de la nature

dans la nature

rien ne demeure pareil

les mécanismes de défense mutent sans cesse

 

les traces du temps sur la matière est le langage de la beauté

on ne peut pas forcer la teinture à se teindre

en un claquement de doigts

les plus beaux résultats sont ceux 

qui prennent du temps

 

comme les rencontres humaines

la rencontre du végétal avec la fibre est gênée au début

avec un peu de proximité et de la chaleur

les pores des fibres se dilatent

et la plante se détend

pour expulser son essence

 

ce n'est pas parce qu'un végétal donne

que la fibre reçoit

il faut souvent créer une affinité

c'est là l'art de la séduction tinctoriale

 

les couleurs sont le langage des végétaux 

pour la reproduction 

la teinture vient révolutionner l'impasse face au modèle de beauté

impossible à atteindre

c'est-à-dire du lisse

du propre

du éternellement jeune

elle dit à la teinture synthétique

je suis l'alliée de la vieillesse

mes couleurs sont autant celles de la fécondité 

que celles de la mort

voici mes ridules

voici mes taches

voici mes veines 

voici mes joues rougies et mon sang

veine de feuilles

de fleurs,

de racines, drues

sang de blessures

d'accouchements

de menstruations

elle dit

je suis mouvement alors que tu es rigidité

je suis malléable alors que tu es finie

je danse en relation avec l'artiste 

entre ciel et terre

essence et source

 

le problème de la teinture naturelle est le problème de la survie de la vie

la durabilité dans le temps est ce qu'on recherche

apprendre à teindre

c'est apprendre à alchimiser une éphémérité en une longévité

c'est jouer à Dieu

Dame Nature

Gaïa

la conscience universelle

c'est plonger dans ses rouages

ses règles ''

bottom of page